dimanche, juin 18, 2006

Colloque sur la mort imminente !

paru sur TV5.org./ santé ...

MARSEILLE (AFP) - 17/06/2006 07h51 - Le premier colloque jamais organisé dans le monde sur les expériences de mort imminente (EMI) réunit samedi à Martigues (Bouches-du-Rhône) médecins, chercheurs internationaux et témoins pour dresser un bilan des connaissances sur ce phénomène, de la manière la plus scientifique possible.
Les multiples témoignages d'EMI vécues par des patients plongés dans le coma ont commencé à être étudiés par les médecins voici une trentaine d'années mais restent encore un "ovni" scientifique.
De nombreux récits permettent de dégager des constantes de l'expérience de mort imminente (EMI), étudiée par de rares scientifiques.
Médecin anesthésiste réanimateur, le Dr Jean-Jacques Charbonnier, qui participera au colloque de Martigues, a personnellement recueilli de nombreux récits d'EMI. "Des gens en état de mort cérébrale ont vu ce qui se passait en salle d'attente ou autour d'eux, avec des détails très précis. Il ne s'agit pas d'hallucination puisque c'était bien réel", souligne-t-il.
"Ce sont des personnes qui ont frôlé la mort, soit par accident, soit lors d'opérations, et qui ont rapporté de leur coma un récit qui sort de l'ordinaire. Ils sont au-dessus de leur corps, ont entendu ce que les médecins disaient d'eux, ont été aspirés dans un tunnel sombre au bout duquel se trouve une lumière intense mais pas aveuglante", résume Sonia Barkallah, organisatrice du colloque de Martigues.
"Alors que leur encéphalogramme est plat, ils se promènent en pensée, lisent parfois celles des autres, et rencontrent souvent au bout du tunnel des +êtres de lumière+ ou des proches défunts qui leur disent que ce n'est pas le moment pour eux", poursuit la jeune femme.
"Ca paraît un peu extravagant, raconte le Dr Charbonnier, mais j'ai eu à plusieurs reprises une sorte de lien télépathique avec des comateux, une idée obsédante qui s'imposait à moi comme pour le cas d'un malade du cancer en phase terminale placé sous respiration artificielle".
"C'était comme si on s'adressait à moi! J'ai entendu: +il faut regarder dans mon portefeuille+", poursuit-il. Le médecin y a finalement découvert une lettre manuscrite de son patient insistant pour le "débrancher" s'il se trouvait un jour dans une telle situation.
Les gens sortent souvent changés d'une EMI, devenant "plus altruistes et détachés des valeurs matérielles", et l'expérience est majoritairement (plus de 90% des témoignages) vécue positivement.
"En coma avancé, on est très bien, selon les gens qui en sont revenus. Il ne faut pas abandonner ces patients ou dire comme certains de mes collègues +ce sont des légumes+", insiste le Dr Charbonnier.
"Il faut continuer à venir les voir, leur parler", dit-il, citant le cas d'un jeune homme accidenté dont le cas semblait désespéré.
"Contre toute attente, il est allé mieux, s'est mis à bouger et est sorti de son coma. Une fois revenu à lui, il a dit à sa mère: +tu as bien fait, j'ai entendu tout ce que tu me disais+", raconte le réanimateur.
Plus de 1.500 personnes, venues de toutes les régions de France mais aussi de Belgique, de Suisse et du Québec, se sont inscrites au colloque de Martigues.

vendredi, mars 17, 2006

Les Yezidis


En lisant "le huitième jour", un thriller de John Case, je suis tombé sur un truc invraisemblable, dont je n'avais jamais entendu parler auparavant et qui s'est avéré véridique une fois que j'ai fait une recherche sur internet. le livre parle de nanotechnologie mais il mêle aussi histoire et religion des Yezidis, qui sont une population kurde aux croyances vraiment ...particulières!
Appelés péjorativement «les adorateurs du Diable », les Yezidis vénèrent en effet le feu et le soleil et adorent Malak Taus (Lucifer), symbolisé par un paon. Selon eux, si l’Ange rebelle a refusé de se prosterner devant Adam c’est « parce qu’il voue un amour exclusif à Dieu » et ne peut s’incliner devant quiconque d’autre que Lui. Ainsi, Dieu aurait pardonné à l’ange déchu devenu Archange. C’est pourquoi les Yezidis cherchent à se concilier l’esprit du Mal afin de l’empêcher de nuire…
cette secte a des croyances influencées par le zoroastreisme, le manichéisme,le judaïsme, et l'islam soufi. les adeptes ont deux livres sacrés : le mes'hef rash ( livre noir) et le kitab al jilwa (livre de la révélation) écrits par Cheikh Hedi et son arrière petit neveu vers le 11ème siècle.
Selon le Meshef Resh, Dieu a créé le monde, les quatre éléments, Adam et Eve, etc., à partir d’une Perle issue de son essence divine. Il est secondé dans son œuvre par sept anges, dont le premier, le chef de tous les anges, est Azazil dit Melek Tawus, l’ange-paon. Melek Tawus porte aussi le nom de Shaytan, rapidement associé à Satan par les « étrangers », mais Shaytan est un nom tabou, « car c’est l’un des noms de Dieu ». L’image du paon, son incarnation sur terre, est ainsi très vénérée. les kurdes yezidis pensent qu'ils descendent directement d'Adam, alors que les autres hommes descendent d'Eve et Adam...!
Les livres décrivent aussi les nombreux rites à observer. Les interdits, variés et variables, sont étroitement liés au respect des dieux et des quatre éléments. Il est ainsi interdit de manger de la laitue (khas) à cause de l’homonymie avec le nom de l’une de leurs prophètes Khassa, et du coquelet par respect pour l’ange-paon. Il est tabou d’uriner debout et de cracher afin de ne pas offenser l’air, de jeter des objets impurs dans le feu, de boire bruyamment ou de siffler, de couper des arbres, etc. De plus, tout Yezidi homme parti loin et longtemps en voyage perd sa femme à son retour, de même que son identité de Yezidi. L’éloignement de la communauté revient à une perte de pureté, à un bannissement. Enfin, on est Yezidi par naissance et non par croyance, mais un homme peut se marier avec une non-Yezidie si cette dernière se convertit. Les Yezidis, essentiellement endogames, acceptent ainsi la présence de femmes extérieurs, une fois admises dans leur communauté.
bien qu'ils croient au prophète Mohammad comme étant le sceau des prophètes, il leur est interdit d'entrer dans une mosquée ou d’avoir des « relations » avec des non-Yezidis, d’utiliser des couverts ou le rasoir d’un musulman sans les purifier avec de l’eau bénite, etc. Il est interdit de se laver et d’avoir des rapports sexuels le mercredi et le vendredi, deux jours saints, ce qui leur vaut parfois le surnom de sales de la part des musulmans. Toute entrave à ces lois est passible d’un renvoi de la communauté!
Ils seraient environ 100.000 à travers le monde, essentiellement au nord de l'Irak, la Syrie et au Caucase.
c'est vraiment dingue!

dimanche, février 19, 2006

Charade de Victor Hugo


Voici une charade de Victor Hugo, si vous trouvez la réponse envoyez un post ;-)
Mon premier est bavard ...
Mon second est un oiseau...
Mon troisième est au café...
Mon tout est une patisserie ...

samedi, février 18, 2006

Plasma


Quel est le quatrième état de la matière ? solide, liquide, gazeux et ... ?
Le Plasma serait le quatrième état de la matière selon un article paru dans le n° de février du National Geographic !
Le plasma est un gaz dans lequel les atomes sont ionisés, ce qui fait qu'il possède des champs magnétique et électriques qui se déplacent de manière désordonnée et imprévisible.
90% de l'univers en est constitué ! Le champs d'applications est très large, allant des écrans TV, à l'aéronautique, en passant par des utilisations médicales telle que la stérilisation, la désinfection, et même l'augmentation de l'absorption des couches pour bébés !...

FLIGHTPLAN

Hier j'ai regardé l'excellent film Flightplan dans lequel joue Jodie Foster. Outre le scénario original, j'ai adoré le clin d'oeil fait à la paranoïa américaine contre tout ce qui est arabe !
à voir absolument !

mercredi, février 15, 2006

Paris me manque !


Paris me manque ... ses boulevards ... ses rues ... ses ruelles... son quartier latin... ses cafés... ses bistrots... ses cathédrales... si tristes... ses ponts... ses jardins... ses batiments Haussmaniens... sa tour... son arc...ses musées...ses manifs... ses concerts en plein air... ses gares... son métro... ses clodos... même Barbès...
ça fait deux ans que j'ai quitté Paris. Au début je ne voulais pas trop y penser, je me suis dit que Paris était juste une étape dans ma vie, que c'est normal de rentrer chez soi. Après tout je n'ai jamais compté y rester longtemps, juste quelques mois pour voir comment c'était que de vivre à Paris... en chômeur de luxe, trainant les pieds d'un quartier à l'autre, entre les rayons de livres, et les piles de CD, entre les musées et les restaurants, sans obligations, sans rien pour m'emmerder, dilapidant mon argent avec plaisir, me disant qu'on ne vit qu'une seule fois, que Paris vaut bien ça... je ne l'ai jamais regretté, je ne le regretterai jamais d'ailleurs...
Paris me manque, mais pas la France. Pas les flics à la préfecture qui t'acceuillent avec un grand sourire aimable qui se mue en crispation dès qu'ils voient ton passeport. Ces longs silences ponctués d'un Ah ! ... c'est le guichet à coté...
Eh oui, j'ai l'air plutôt européen, enfin presque - tout est relatif- et je n'ai pas d'accent quand je parle non plus, mais mon passeport lui ne ment pas, et dès que je le sors ou que je dis d'où je viens - ce que je fais toujours exprès pour voir ce que ça donne, avec une curiosité mêlée d'un espoir naïf- je sens le délit de sale gueule en pleine gueule, comme une haleine fétide qui te coupe le souffle et te donne la nausée, et des yeux embués...
Paris me manque, mais pas la France du FN, pas le Sarko, pas la France si égoïste, si suffisante, si fière de son passé colonial, pas les français donneurs de leçons, qui nettoient au Karcher, qui ne veulent pas du Clémenceau chez eux à cause de l'amiante et qui voudraient bien le flanquer en Inde pour "offrir" du travail aux pauvres...
"Le premier des droits de l'homme c'est de manger et d'avoir un boulot"... merci Jaques!
liberté, égalité, fraternité...
mon oeil!
la France n'est plus ce qu'elle était et c'est dommage...
... ou peut être qu'elle n'est plus hypocrite ? allez savoir!
...mais Paris me manquera toujours!
Locations of visitors to this page
Blogarama